mercredi 21 janvier 2015

Le (bon) choix

Il y en a des trop petits, des trop grands, des tordus, des tous rouillés, des "ou il manque un truc", des qui ne passent pas à la vitesse supérieure, des qui ne veulent pas s'accrocher, des qui ne veulent pas se décrocher, des dégonflés, des déjantés ... alors comme souvent dans la vie il vaut mieux bien choisir, ne pas hésiter à tester, toucher, tâter, essayer, et trouver celui qui vous conviendra, alors pas pour la vie juste le temps d'une petite balade pour commencer.

Non mais c'est vrai c'est HYPER important ce genre de choix, le risque de mal tomber est quand même mega fréquent et puis la galère d'en trouver un autre, déjà pris, pire encore on sait ce qu'on perd mais pas ce qu'on retrouve (dirait mon arrière Grand Oncle), et puis ça fait perdre pas mal de temps. 

Voici donc quelques conseils avisés d'une amatrice, encore une fois Mlle P ne recule devant rien : 

1/ On fait le tour, Bah oui la base quoi ... voir s'il ne manque rien, la symétrie, la norme ... voire l'état de propreté pour les plus délicates.

2/ On teste, on soulève, on soupèse, on voit la réactivité, Hyper important la réactivité, une bonne prise en main vous donnera un bon aperçut de l'état général de l'engin.

3/ On n’hésite pas à regarder celui ou ceux d'à coté des fois qu'ils seraient "plus en formes".

4/ On hésite pas à échanger si on a un doute mieux vaut partir du bon pied

5/ on en trouve un bien réglé à sa physionomie c'est plus pratique et ça passe crème du coup.

6/ on ne se fie pas aux apparences, qui sont parfois trompeuses un tout pas beau se trouvera peut être être très efficace.


Allez zou je file choisir mon velib ...














2 commentaires:

  1. Oups ... je croyais que tu voulais parler de ça : http://www.festivalnikon.fr/video/2014/672
    ;-)

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire?